Les bétons ont une plus faible porosité que les briques ou réfractaire plastiques de qualités comparable, ce qui rend plus difficile l’élimination de l’eau lorsqu’ils sont chauffés.

Un chauffage trop rapide peut provoquer la création de fissures qui se formeront sur la face froide puis se propageront à travers le garnissage jusqu’à la face chaude. Il est souhaitable que la température s’élève lentement. Un gradiant de 50°C est conseillé.